Chasser les Pokémons à Laval

le 2016-08-05

Mélanie Dubé
Journaliste, blogueuse, rédactrice

Diplômée en journalisme, Mélanie a travaillé pendant 10 ans pour des journaux hebdomadaires avant de poursuivre sa route en tant que pigiste. Journaliste, rédactrice, communicatrice, blogueuse, gestionnaire de communauté Web, elle revêt plusieurs chapeaux sous un dénominateur commun : la passion. Elle aime apprendre, rencontrer des gens et avoir le privilège de partager ses connaissances et ses découvertes. Elle est Lavalloise et fière de l’être !

 

Depuis quelques semaines, c’est la folie Pokémon Go. L’engouement autour du jeu est phénoménal. Partout où on va, on croise des joueurs. En toute franchise, j’avoue que jamais je n’aurais pensé succomber à la tentation. Pourquoi? Étant donné mon peu d’intérêt pour les jeux vidéo, mais…

Mon discours n’est plus le même depuis ma « Poké-aventure » avec mon fils. J’ai osé tester le jeu pour passer du temps avec ce dernier et explorer un univers qui le captive. Je n’avais rien à perdre à essayer. Et vous savez quoi? Je ne le regrette nullement.

Pokémon Go Laval

Après un peu plus de 4 heures à jouer sur le territoire lavallois, 6,5 kilomètres de marche et une capture de 96 Pokémons, il n’y a pas eu que fiston qui y a trouvé son compte. Moi aussi. J’ai aimé accompagner mon enfant et le fait d’allier la technologie au bon plaisir de profiter de l’extérieur et de nos attraits touristiques lavallois.

Comment jouer à Pokémon GO?

En gros, pour jouer à Pokémon Go, on doit télécharger l’application gratuite dans son téléphone intelligent ou sa tablette. Ce jeu de réalité augmentée permet ensuite d’attraper des créatures virtuelles (Pokémons) grâce au GPS et à la caméra de son appareil en se déplaçant aux endroits où sont cachés les Pokémons. Les Pokémons apparaissent dans l’écran. Pour tenter de les capturer, on fait glisser le doigt dessus afin de lancer des Pokéballs que l’on trouve dans les PokéStops (lieu de ravitaillement) disposés un peu partout dans la ville.

Sur le chemin, on y trouve parfois des arènes (ou gyms) qui sont des lieux de combat où les joueurs s'affrontent pour prendre le contrôle de l'endroit. Les joueurs doivent, à ce moment, s’allier réellement pour garder ou prendre possession du territoire. Ça donne alors lieu à des rencontres et des discussions.

On peut aussi voir des leurres : outils pour attirer pendant 30 minutes des Pokémons à un Pokéstop.

Pokémon, attraaaappppeeeeez les tous!

Où chasser des Pokémons sur le territoire lavallois? Il y a plusieurs endroits. On dit qu’il y a plus de 175 PokéStops et une cinquantaine d’arènes.

Pokémon Go - Centre de la nature

L’un des sites les plus populaires et celui qu’on aura préféré au terme de notre sortie c’est le Centre de la nature. Le nombre de chasseurs, les yeux rivés sur leur portable, était impressionnant. Ce qui m’a fascinée, c’est que ce jeu virtuel a amené des interactions bien réelles. Nous y avons notamment rencontré Alexandre et Maxime, âgés de 26 et 24 ans, qui sont venus de Saint-Jean-sur-Richelieu pour capturer ces bestioles virtuelles. « T’es dans quelle équipe? », a demandé l’un d’eux à mon fils. Les chasseurs n’ont pas hésité à partager avec nous quelques trucs. En ce qui a trait à notre chasse, mon fils et moi y avons trouvé plusieurs PokéStops. Aussi, il y avait des arènes, et bien sûr, une multitude de Pokémons.

Les autres endroits visités où on a fait de belles récoltes: le Vieux-Sainte-Rose (vous trouverez entre autres des PokéStops près de l’église Sainte-Rose-de-Lima, le restaurant Les Menus-Plaisirs et la rue Hotte). Avis aux intéressés, jusqu’au 7 août, vous pouvez, par ailleurs, y voir quelque 150 artisans professionnels de métiers d’art de Laval et de partout au Québec qui présentent, vendent et démontrent leur savoir-faire.

Pokémon Go - Centropolis

Aussi, nous avons visité le Cosmodôme et le Centropolis (faites un tour devant SkyVenture, Maeva Surf, le restaurant asiatique Sukho Thaï et la Place centrale), puis le CF Carrefour Laval.

Pokémon Go - Maison des arts

Enfin, un autre où nous y avons vu un attroupement de chasseurs ou dresseurs est à la Maison des arts de Laval. Ils étaient plus d’une trentaine sur le terrain. Surprenant!

Bilan d’une Poké-mom

Pokémon Go fait sortir les joueurs à l’extérieur, dont tous les « geeks » qui étaient auparavant assis seuls dans leur salon avec leur manette. Et juste pour ça, j’avoue que j’aime bien. C’est une façon différente qui permet de revisiter notre ville. Bien entendu, il faut être vigilant et regarder où l’on met les pieds.

Pokémon Go - Mère et fils

Au terme de notre escapade, Fiston aura atteint le niveau 9. Pour moi, du titre Poké-nulle, j’ai accédé à celui de Poké-mom! Est-ce que je retournerais chasser seule les petites bestioles virtuelles? Pas certaine. Avec mon adolescent? Assurément. Nous avons passé un agréablement moment mère-fils.

Partager cet article

Facebook Twitter Google+ Email

MOMENTS COCKTAILS

Toutes les recettes sont bonnes ici! Laval saura vous surprendre.

Laval s’exprime et se dévoile dans toutes ses couleurs, saveurs et loisirs.

Une goutte de plein air, un soupçon de culture et une pincée de technologie : Laval est un parfait mélange, au goût de tous.

En un séjour, on y vit toutes sortes d’émotions. De la surprise à l’émerveillement, en passant par l’euphorie, la ville est renversante.

Créez votre expérience unique afin de profiter d’un séjour à votre goût.

Vous devriez aimer

Les Grands Explorateurs Philippines | Tout en contrastes

En savoir plus

Château Royal

Cet établissement vaste et luxueux compte sept salles de réunion pouvant accueillir jusqu’à 1400 personnes et trois salons multiservices.

Lieux de réunions et de congrès - Événements d’affaires

En savoir plus

Clay and Friends à Laval | Annexe3

En savoir plus