Fermer×

Famille en cavale
Christine, Mathieu et leurs trois enfants 

Nous vous présentons à nouveau les billets d’une famille sherbrookoise, de deux adultes et trois enfants, qui était venue passer une semaine dans la région de Laval durant leurs vacances estivales. Voici le fascinant récit du séjour de la Famille en cavale !

Ça peut paraître paradoxal pour une famille qui choisit de passer ses vacances à Laval, mais on est complètement fous de plein air. On a visité tous les parcs nationaux qui nous sont accessibles ou qui ont croisé notre chemin, et même si nos enfants sont encore jeunes, on monte des montagnes, on canote, on roule, on marche, on campe, on observe la nature, bref, on est souvent dans la forêt.

Et nous devons avouer bien humblement qu’on a rarement vu autant d’animaux sauvages en une journée qu’aujourd’hui.

La journée n’était même pas officiellement commencée que – vous le croirez pas, mais on vous jure que c’est vrai – par la fenêtre de la piscine du Holiday Inn (pourtant situé en pleine ville), on a vu un dindon sauvage!

Demandez aux enfants, ils vous le diront! On n’en croyait pas nos yeux.

Le ton de la journée était donné!

En arrivant au Parc, nous nous sommes choisi un lunch au nouveau Café de l’Archipel, qui sert des bols repas énergisants, des sandwichs gourmands et des viennoiseries décadentes du Copper Branch et du Café de la Concorde. Des boissons rafraîchissantes, des cafés et des refreshers sont également servis.

Ensuite, on est parti pour une journée de canot sur la Rivière-des-Mille-Îles. Avec les trois enfants, le canot est notre moyen de transport nautique auto-propulsé préféré. On a essayé la chaloupe et le pédalo dans le passé sans grand plaisir, et on n’irait pas très loin entassés sur des kayaks. Bref, le canot, ça file sur l’eau sans grands efforts, si bien qu’on peut faire une longue promenade sur la rivière sans trop s’épuiser. Et pour les enfants, l’espace à l’intérieur est assez grand pour qu’ils puissent changer de position aux 3 secondes (fidèles à leur habitude) sans trop s’accrocher les uns les autres.

Enfants_canot

La Rivière-des-Mille-Îles est une rivière parfaite pour une expédition de quelques heures. Sitôt dépassé le pont de l’autoroute 15, on arrive dans un ensemble d’îles sauvages, dont certaines sont accessibles pour y pique-niquer. Très rapidement, on oublie que l’on se trouve en ville et on découvre la quiétude du coin, où bernaches, canards branchus et colverts, hérons, martins-pêcheurs et une multitude d’espèces d’oiseaux que l’on n’a pas pu identifier pataugent et virevoltent autour. On a aussi été impressionnés par le travail des castors.

Arbre forêt enfant

Bernaches canot

Mais le clou de notre visite reste le nombre impressionnant de tortues que l’on a croisées. Le long de l’Île Desroches, sur pratiquement chaque roche ou bout de bois sortant de l’eau se trouvait une tortue se chauffant au soleil, dont une en particulier s’est laissée approcher, au grand plaisir des enfants!

Maman enfants canot tortue

Si vous décidez de descendre sur une île pour pique-niquer comme on l’a fait, soyez vigilants concernant l’herbe à puce, car les bords de sentier en sont couverts. Ça a été pour nous une occasion parfaite pour apprendre aux enfants à l’identifier. Et si vous allez faire un tour au Parc de la Rivière-des-Mille-Îles, prenez le temps de visiter le Centre d’interprétation! On y trouve de belles maquettes et même des spécimens vivants de «vraies de vraies» tortues!

Tortue aquarium

#lavalcmaintenant #Parcdelarivieredesmilleiles